Résidence artistique au palais de l’archevêché Arles

Résidence artistique suivie d’une exposition collective au palais de l’archevêché à Arles Mars-Avril 2018
Expérimentation d’un mini réseau social durant cette résidence, il a été fermé à la fin de celle-ci. En voici quelques extraits

Accueil

Ici on note, on like, on met des étoiles.

Le public note les artistes / Les artistes notent le public.

Cette expérience prendra fin dans

motionmailapp.com

En une phrase

L’Art a élargi mon champ des possibles, une résidence artistique c’est un champ des possibles, je ne sais pas encore vraiment ce qui sera présent ou retiré de mes expérimentations, il y a déjà des choses qui ne fonctionnent pas vraiment comme je les avais imaginer mais ce ne sont pas pour autant des échecs.

  1. Sand Hellouvry
    Parce que rien n’est impossible…

  2. Emmanuelle Melin
    Tout n est qu’expériences…même les mauvaises…elles nous font avancer chacun à son rythme ,un pas après l’autre…mais tu avances…😙

  3. M.
    la réalité serait donc plus riche que ton imagination ? impossible.
    c’est sûrement que la réalité a des limites que tu n’avais pas voulu envisager.

Créateur d’aphorismes

Voici le générateur d’aphorismes pour vous aider à remplir la citation de votre profil ou pourquoi pas briller en société

teaser

Révolution?

50 ans plus tard en Écho avec Le Mouvement du 22 Mars
La question du jour

  1. Pierrette Dhermy
    oui aux 2 questions

  2. Etienne Pierart
    Mon cher ami, on t’a répondu lors de ton précédent sondage..

  3. Arz-one Rock
    Pas pour moi : l’art me permet de batailler avec mes monstres, ça n’a rien d’universel, ça ne parle qu’à moi… j’ose espérer que les révolutions ont une autre portée.
  4. Conilh de Beyssac mc
    oui, y compris en l’étant pas….l’art est revolution en soi

  5. Patrick Flambard
    non car étymologiquement une révolution accomplir une révolution, revenir à son point de départ et j’ose espérer que les artistes préfèrent aller de l’avant

  6. Anna Bambou
    Je ne sais pas si l’art doit être révolutionnaire, mais l’art, la création en général est politique.
    J’ai longtemps pensé que ce que nous faisions n’avait rien à voir avec ça, avant de réaliser que tout était politique et social (ou sociétal). L’action même de créer est politique.

  7. M.
    L’art peut être engagé, il n’est pas obligé de l’être. on lui demande trop souvent de faire du social à la place des institutions comme si l’art devait réparer le monde, parce que le politique ne veut plus s’occuper de cela.
    Mais la révolution ?, tout casser pour repartir à zéro. certains artistes l’ont fait dans le domaine de l’art, mais l’art peut il avoir une telle influence hors de son domaine ? Je doute. ..

Question: pire cauchemar, plus beau rêve

Que vous soyez créateur(trice) occasionnel(lle) ou à plein temps : Pouvez-vous nous raconter votre pire cauchemar, et votre plus beau rêve ?

Dhermy 
waouhouhou… là, il va falloir que je réfléchisse…

Artistagram admin
Pour Julie membre de Kiki Tonnerre, le pire cauchemar serait de n’avoir plus rien à dire. Et son acolyte Gabriel rêve de transmettre et d’avoir des idées jusqu’à la fin de sa vie. Décidément ils font bien de travailler ensemble 😉

Carole Prieur
Bonsoir Fabrice, je suis tellement souvent choquée par la violence des propos sur les réseaux sociaux que je crois que mon pire cauchemar serait celui-là : être lynchée sur les réseaux sociaux pour mes idées développées dans un de mes romans ou une de mes pièces de théâtre ; subir la violence des internautes, les insultes, les commentaires plein de haine ; et au final la censure !!! ça fait peur… Du coup j’ajouterai l’autocensure pour à tout pris éviter le lynchage…

Artistagram admin
Comme je te comprends Carole, et pour une bonne nuit un rêve peut-être?

Anna Bambou Pire cauchemar : Perdre la vuePlus beau rêve : Chaque fois que des références inconscientes viennent se glisser dans les images. Des mois plus tard, le réaliser. J’ai la chance de pouvoir travailler au quotidien dans un monde d’art et de culture, c’est un peu comme si un bout de rêve se réalisait chaque jour.

Fabrice Leroux
Quand le cauchemar d’A.I.L.O se réalise, un vidéo projecteur rend âme plus qu’à refaire le mapping de la chapelle st sulpice. Allez c’est parti pour 5 heures de boulot au milieu de la résidence c’est idéal surtout la veille de la porte ouverte

Ariane Walter
Tu as fait 3 heures de correction et à la suite d’une fausse manip, tout disparaît!! Le rêve, c’est un texte perdu que tu retrouves au fond d’une malle à la cave! Résurrection!!

Pierrette Dhermy
Nous partons pour une expo la voiture pleine de tableaux, on arrive à la salle d’expo à 300 km de la maison, pas de tringles dans les cimaises… on vide le coffre… on a oublié les chaines de dépannage à la maison. On connait très mal le coin, et au lieu d’accrocher on fait les quincailleries…

M.
Pour le cauchemar, Ce serait je pense comme Anna Bambou de perdre la vue. Mais l’angoisse qui revient à chaque fois que je prends le pinceau pour une commande c’est de ne plus y arriver, de ne plus saisir l’étincelle dans le regard de mes modèles, et du coup de ne pas honorer ma commande. Pour le rêve, Je crois que j’aimerais entrer chez quelqu’un que je ne connais pas, ou dans un nouveau lieux, et de voir un de mes tableaux accrochés au mur.

Inexorable

Le sens peut nous échapper

Une discussion avec le public peut parfois en révéler d’autres aspects.

Peu importe ce qu’il en restera c’est la rencontre qui compte.

Vous en pensez quoi ?

  1. Ariane Walter
    Profond et vrai. Car la beauté de l’un fait écho à la beauté de l’autre et la rend encore plus perceptible!! (Me suis)je bien exprimée???)
  2. Ursula Caruel
    Filliou, le boss
  3. Arz-one Rock
    et inversement!
  4. Arz-one Rock
    ok, je sors.
  5. Patrick Flambard
    j’en pense que je ne sais pas si je dois suivre La comparaison ou la métaphore
  6. Fabrice Leroux
    Serais mieux caustique ?
  7. Fabrice Leroux
    serais-tu… mon téléphone a fourché
  8. M.
    La vie avec ou sans !? avec, bien sûr, on prêche des convaincus là non ?

C’est quoi un artiste ?

  1. Laurence Despezelle-perardel
    Un qui ne peut pas ne pas créer…

  2. Julia Leblanc Lacoste
    Un qui voit la vie de tous les jours à travers un kaléidoscope

  3. Laurence Despezelle-perardel
    Un qui a trouvé cette façon de faire du vivant pour pouvoir être dans la vie…

  4. Laurence Despezelle-perardel
    Un qui ne peut pas dire autrement …

  5. Julia Leblanc Lacoste
    Un qui pleure s’il ne danse pas

  6. Laurence Despezelle-perardel
    Un qui danse s’il ne peint pas…

  7. Julia Leblanc Lacoste
    Un qui se sent tellement vivant qu’il ne peut pas se poser là

  8. Laurence Despezelle-perardel
    Un qui matérialise l’indicible…

  9. Laurence Despezelle-perardel
    Un qui s’amuse avec l’invisible

  10. Julia Leblanc Lacoste
    Un enfant de Courage et Fragile. Un chercheur d or humain

  11. Julia Leblanc Lacoste
    Un qui se trompe un qui triomphe un qui malaxe son triomphe et déchire ses essais. Un qui transforme. Un qui saisit l instant qui passe et s’en délecte, et s’en angoisse. Un qui explore. Un qui explose. Un qui jamais ne juge.

  12. Laurence Despezelle-perardel
    Chercheur D’argent aussi

  13. Julia Leblanc Lacoste
    A s’en faire des cheveux blancs

  14. Pierrette Dhermy
    Un rêveur qui imagine et réalise avec ses tripes

  15. Martine François-Enimie
    Un être qui va chercher au plus profond de lui même pour nous émerveiller!!!

  16. Anna Bambou
    « Je ne pouvais vivre dans aucun des mondes qui m’étaient proposés […]. J’ai dû créer un monde pour moi, comme un climat, un pays, une atmosphère, où je puisse respirer, régner et me recréer lorsque j’étais détruite par la vie… C’est un monde pour les autres, un héritage pour les autres, un don aux autres en définitive. Nous écrivons afin de pouvoir transcender notre vie, aller au-delà. Nous écrivons pour nous apprendre à parler avec les autres, pour raconter le voyage à travers le labyrinthe, nous écrivons pour élargir notre univers, lorsque nous nous sentons étranglés, gênés, seuls […]. Lorsqu’on crée un monde tolérable pour soi-même, on crée un monde tolérable pour les autres. Nous écrivons pour agrandir le monde que nous trouvons étouffé, rétréci ou désolé. Nous écrivons comme les oiseaux chantent, comme les primitifs dansent leurs rituels. Si vous ne respirez pas en écrivant, si vous ne criez pas en écrivant, si vous ne chantez pas en écrivant, alors n’écrivez pas, car notre culture n’en a nul besoin. Lorsque je n’écris pas, je sens mon univers se rétrécir. Je me sens en prison. Écrire doit être une nécessité, tout comme la mer a besoin des tempêtes, et j’appelle cela respirer… »Anaïs Nin, Journal, février 1954

  17. Raphaël Levi
    Un artiste pose une question là ou il n’y a pas une réponse. Un peu comme quelqu’un qui aurait envie là ou il n’y a pas de toilettes. Forcément le gars, genoux serrés, est frustré d’où tout cet imaginaire sur l’homme torturé qui ne suit pas le droit chemin.

  18. Dhermy
    Un artiste ? un individu qui met ses espoirs, ses douleurs, ses croyances, ses valeurs, ses bonheurs dans la matière, mais la matière y met son grain de sel en lui résistant, le contrariant. Tout les deux évoluent, grandissent ensemble et l’œuvre nait des mains aidées par la matière, l’un n’est rien sans l’autre.

  19. Arz-one Rock
    Rendre vivant l’inerte, c’est un peu ça être un artiste.

  20. Etienne Pierart
    Celui ou celle fait(e) de l’étoffe de ses rêves….

  21. Kamel Mammar
    L’artiste est un médiateur entre la vérité et l’être humain. Quelqu’un disait que l’art est le plus court chemin entre un homme et un autre homme. Je pense que l’art est une vision des chose tout comme l’est la science, la religion et le pragmatisme. Chacun d’entre nous possède une sensibilité artistique. Tellement chez certains qu’il devienne des artistes à part entière ou des génies parfois, et assez chez tout les autres pour pouvoir au moins appréhender l’art. Pour finir je dirais que l’art est l’expérimentation même du pouvoir divin. Car par le biais du processus imaginaire l’art nous permet d’appréhender le principe de création divine

  22. Stéphanie Marcos
    Quelqu’un qui se torture s’il ne créer pas. Un artiste l’est malgré lui, il ne choisi pas. C’est quelqu’un qui exprime ses extrêmes sensibilités,d’une façon différente que la plupart des gens. Un peu ou beaucoup torturé, exalté, certainement, différent c’est sûr. Mais il n’y a pas une case artiste. On l’est tous plus ou moins. Certains tous les jours et toutes les nuits, certains occasionnellement. On l’est tous à un moment donné de notre vie.

  23. Kamel Mammar
    @Stéphanie Marcos
    Marrant ce que tu dis, j’ai toujours comparé mon « coté « artistique comme une maladie

  24. Ariane Walter
    C’est quelqu’un Qui flotte dans le vent solaire de l’universelle beauté! Et raconte ses aventures!

  25. Julie Quesnay
    Un bipède qui nous renverrait la société à travers son propre prisme afin qu on puisse l appréhender

  26. Merchat
    Si on prend le mot Art comme « philosophie de vie » alors l’artiste est celui-ci qui vit en accord avec cette philosophie, qui met en application le beau, le bon, le bien. Celui qui trouve, vit, donne, partage du bonheur au travers des choses élémentaires et simples. L’artiste, au sens créateur artistique est avant tout un virtuose de l’imaginaire. Il permet le rêve, l’échappatoire, l’expression du « soi » au travers de la réaction qu’il provoque.C’est aussi, souvent, par son engagement, un catalyseur de prise de conscience ou un témoin.
  27. Conilh de Beyssac mc
    Un fou utile

  28. Hélène Laty
    un art t(r)iste???????

  29. Patrick Flambard
    Un qui partage son auto-psychanalytique

  30. M.
    j’aurais plutôt dit qui pose une question quand il y a une réponse qui n’en est pas une.
    Et pour transformer ta métaphore : Pas de chiotte, fait chier ! (phrase qui me faisait beaucoup rire quand je fréquentais les squats)

  31. M.
    L’artiste c’est peut être quelqu’une qui croit en son regard. Qui croit que le partager peut faire changer les choses, en bien en bon en beau.

Quelques images

Ça maquette, ça coupe,ça cogite, etc…

  1. Dhermy
    le travail de l’artiste en amont est fabuleux, fascinant, et parfois très irritant… rien ne vient d’un coup de baguette magique, on rencontre des difficultés que l’on contourne, que l’on affronte et souvent l’idée de départ évolue… vous qui me lisez arrivez-vous à maîtriser l’idée de départ ?

  2. Artistagram admin
    La question de la maîtrise est passionnante, les beaux-arts ont certainement amener une notion de maîtrise. Il faut parfois se laisser surprendre, dépasser etc…
    Combien de fois c’est l’accident qui est à l’origine?
     » Quand j’étais enfant, je dessinais comme Raphaël mais il m’a fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant.  » Pablo Picasso

Perception

Tant de choses se jouent sur votre humeur, votre ressenti, quand l’énergie n’est pas vraiment là, vous ne devenez presque paranoïaque, vous n’allez plus vers l’autre.

Ce n’est pas forcément le public qui est moins bon aujourd’hui, mais peut être vous?

La perception, celle de votre travail, pas seulement, vous observez celui qui regarde, que percevez de lui ?

Il s’arrête à peine, scrute, sourit, chuchote à la personne qui l’accompagne.

Vous imaginez tout souvent le pire ? Vous tentez le dialogue ?

Il y a ceux qui en sont ravis, d’autres parfois gênés, comment savoir ?

Il y a mes maladresses, les confidences qui surgissent, les histoires personnelles et tant de choses encore…

Alors de quelle humeur aujourd’hui ?

La question du jour

Quelle est la place de l’art dans votre vie?

AILO
C’est toute ma vie !

Dhermy
Je réponds à la question par une question Fabrice, Qu’est-ce que l’art ?
Pour moi l’art n’est pas uniquement la création humaine, la nature est aussi créatrice d’art. Donc l’art fait partie intégrante de ma vie.

 

Laurent Bourbousson
Je rejoins la réflexion de Dhermy. Qu’est-ce que et qu’est-ce qui fait art ?
Une chose est sûre : je trouverais la vie bien fade sans. L’art est primordial dans la société et l’est encore plus dans ma vie.
 
Maricé
Aujourd’hui, pour moi l’art me permet d’exprimer tous mes ressentis et de me créer une autre réalité. Bonne journée à tous et à toutes.

 

 
Gilles Lemarquis
L’art de ma passion égyptologique oui !! après…tout le patrimoine m’intéresse … ^^!!^^

 

 
Pierrette Dhermy
Il fait partie intégrante de ma vie

 

 
Céline Toutain
1ère place ex æquo avec le Vivant.

 

 
Arz-one Rock
L’art est mon sparring partner : indispensable mais je tape dedans.

 

 
Ariane Walter
L’Art est l’essence, le mouvement, la lumière de l’Univers.

 

 
Hélène Laty
il part, il se promène, je le laisse très libre……………

 

 
Artistagram admin
Je sais Maricé surtout en ce moment
 
Artistagram admin
Faut-il définir l’art avant de savoir la place qu’il prend dans notre vie ? Intéressante question, et les définitions sont si nombreuses.
Quelques définitions du Larousse :
– Ensemble des procédés, des connaissances et des règles intéressant l’exercice d’une activité ou d’une action quelconque : Faire quelque chose selon les règles de l’art.-Toute activité, toute conduite considérée comme un ensemble de règles, de méthodes à observer : Bien vivre, aimer, penser est un art.
– Habileté, talent, don pour faire quelque chose (parfois ironique et surtout dans des expressions) : Avoir l’art du compromis.
– Manière de faire qui manifeste du goût, un sens esthétique poussé : Disposer un bouquet avec art.– Création d’objets ou de mises en scène spécifiques destinées à produire chez l’homme un état particulier de sensibilité, plus ou moins lié au plaisir esthétique : Les révolutions de l’art moderne.

 

 
Cloua
L’Art m’a aidé à vivre, à me dépasser, à me confronter à mes ombres et à les surmonter. L’Art fait parti intégrante de ma vie, l’Art c’est le questionnement, la force de vie, la beauté et le dépassement en tout.
 
Patrick Flambard
Ma place de l’art dans ma vie que ce soit d’apprécier ou d’être bousculer par l’art en tant que spectateur ou très modestement d’essayer d’en produire par plaisir, je ressent toujours bizarrement une grande sérénité, un temps différent, sûrement du au point de vue et à la relativité au final, en tout cas nécessaire à mon équilibre dans ce monde ou parfois on oppose trop souvent futile et utile, vive le futile, malgré qu’il ne le soit pas tant que ça finalement.
 
M.
….au centre et quelques fois je le rencontre aussi en prenant des chemins de traverses, de travers aussi. J’aime bien aussi que l’art ne soit jamais très loin dans les environs. et ….
La réponse d’AILO me fait envie.
 
Kiki-tonnerre
L’art est notre sève , il nous nourrit et nous pousse à nous dépasser , il nous apaise et nous lie au monde. Il nous donne la force!
 
Merchat
On voit que le mot « Art » dépasse le domaine purement artistique (création artistique d’une œuvre) et qu’il touche au domaine bien plus large de la vie (action, conduite, attitude, tolérance etc …). C’est le guide qui pousse vers la perfection en toute chose entreprise, qui pousse à être bon et faire bien et/ou beau toute chose ou action entreprise, quel que soit le domaine.
L’Art est une philosophie de vie.
 
Fabrice Leroux
Merci à toutes et tous pour vos réponses.
 
Fabrice Leroux
Je suis très ému par toutes vos réponses mais plus de batterie.A très vite avec de nouvelles photos, vidéos et interview
 
Artistagram admin
J’aime beaucoup cette idée, merci >
 
Anna Bambou
Je ne sais pas faire autre chose, la place de l’art dans ma vie est une évidence.
 
Conilh de Beyssac mc
23h/24h
 
Artistagram admin
Pourquoi cette heure de pause?

Humeur

Après un week-end riche en rencontres et discussions. L’énergie est différente, il faut gérer l’effort de ce marathon, jusqu’à la ligne finale le 5 avril date du vernissage.

De ce week-end, j’ai envie de garder ce regard « enfantin » d’une femme qui semblait porter par la découverte de la résidence. Elle était pétillante en découvrant nos travaux.

Et la question : « d’où viennent toutes vos idées? »

Je ne sais pas si l’on peut répondre à cette question, mais cela m’a donné envie d’y répondre par une œuvre.

  1. M.
    ça s’est drôlement chouette. rencontrer une étincelle. Je ne lis pas les choses dans l’ordre, il me tarde de voir ta réponse

  2. Fabrice
    merci M. 😉 Ça fait plaisir

La presse en parle

Voilà c’est fini

Écho c’est fini. Merci aux plus de 1600 personnes venues. Un immense merci à la team culture de la ville d’Arles. A très vite. Stay tuned

L’expérience artistagram est finie, merci à toutes et tous, j’ai joué à plein de micro-expériences.

Des choses en naîtront mais je ne peux rien dire.

Le site ne vous permets plus d’interagir, mais vous pouvez toujours le consulter.

Livre d’or

  1. Anonyme
    Bravo très belle exposition !

  2. Jean
    Merci de beaux échos entre les différents travaux. Et merci pour les explications.

  3. Laure F
    Une belle après-midi arlésienne et notamment l’exposition ÉCHO de Kiki Tonnerre, Ailo Atelier et Fabrice Leroux au Palais de l’archevêché. Très bon moment et excellentes découvertes 😉

  4. Stéphanie M
    Si vous voulez voir une superbe exposition, c’est à Arles qu’il faut aller aujourd’hui. L’exposition Écho, sur la place de la mairie, au palais de l’archevêché. Je me suis régalée. Le lieu à été transformé lors d’une résidence par 4 artistes, et ils l’ont rempli de poésie, de délicatesse, de sensations légères, flottantes, de réflexions, d’interrogation, de matière, de douceur dans le brut, ou de brute douceur, de références Mìro Kandinsky, bref, allez y avant qu’il soit trop tard, ça ferme demain et en plus c’est gratuit !

  5. Stéphanie M
    C’est juste mon ressenti. J’y suis allée avec ma fille de 17 ans, et elle était comme moi. Il fait bon flanner dans cette expo, et ça faisait longtemps que ça ne m’étais pas arrivé. Vous vous complétez et vous répondez comme l’écho en effet, vous avez fait une superbe cohabitation dans ce lieu sublime, aéré et lumineux, dans son jus et brut, cela fait un bel écrin à votre œuvre. Bravo à tous les quatres, j’ai ressenti beaucoup d’émotions et de bien être dans ce lieu. Bises à tout les deux.