Sélectionner une page

Enfance perdue?

Ici on parle de la vie, de la mort sous une forme très douce, comme emporté vers l’inévitable mais sans violence.

Nos jouets d’enfance s’envolent, flottent dans l’air.

Le miroir d’une grand-mère tant aimée sort du grenier.

Les ambiances sonores résonnent en nous et rendant vivant.

Comment préserver cette précieuse part d’enfance, cette innocence au monde, cette capacité d’émerveillement.

Lutter contre, accepter, composer avec autant de questions avec le temps qui passe et qui nous rappelle que l’obsolescence programmée n’est pas uniquement pour les objets.

«Toute œuvre d’art reste un mystère, y compris pour son auteur»

Iouri Mamleïev