Sélectionner une page
Et nous les os devenons cendre et poudre

Et nous les os devenons cendre et poudre

Critique de Simone Dompeyre Dans la pénombre du début de nuit, tous, nombreux, debout attendaient une cérémonie… pas de bruit, quand furtive une jeune femme dans sa jupe de plastique à bulles et dentelle faite de papier accroché, chaussée de grosses chaussures rangers...