Sur le Fil

Sur le Fil

 

 

En savoir plus...

Marqué par la découverte des « vanités » dans un musée alors que je n’étais encore qu’un enfant.

Entre force et fragilité, élan de vie du corps, beauté et fatalité.

Le Corps fort et fragile. Essentiel, sans fards, il est conteur, mais ne nous ment pas.

« Vanitas vanitatum omnia vanitas »
« Vanités des vanités tout est vanité »
« Tu es poussière et tu retourneras à la poussière »

Interrogeant l’humain dans son espace, sa corporalité. Je développe actuellement un travail avec une artiste plasticienne, entre
installation et photographie. Le lieu des photographies joue déjà sur plusieurs strates.

C’est dans l’ancien centre nautique municipal d’Istres (la Pyramide) qui sera transformé par l’artiste Daniel Buren, et qui deviendra
prochainement un dojo. C’est dans cet espace que le jeu a commencé.

Le corps fort et fragile, temple de toutes nos vanités, dans une société où demeurer jeune devient une obsession.
Une distanciation poétique comme un espoir d’acceptation de l’inévitable.

La rencontre entre la photographie, les installations d’une plasticienne et le corps articulant le tout : notre colonne vertébrale.
Un partage artistique et amoureux avec ma plus précieuse collaboratrice.

Sur le fil, mû par l’envie de révéler une certaine poésie.

En écho il y a la vidéo Ashes To Ashes comme une autre fenêtre sur ces questions, un prolongement.

 

Éléments

Éléments

En savoir plus...

« La cendre est pour moi le seul élément terrestre qui soigne l’exacte fusion des quatre éléments :

– le feu brûle l’élément issu de la terre (végétal, minéral, animal) attisé par le vent pour s’éteindre sous la pluie et de ce fait le rend céleste et presque irréel, sacré. La cendre est donc pour moi la force, l’essence, le début d’un nouveau cycle. Ou bien simplement l’inéluctable : Tu es poussière et tu retourneras poussière? »

Julia L (un des modèles de la série ElementS)
Essentiel, sans fards, il est conteur, mais il ne nous ment pas, de la terre aux cieux, à la rencontre des éléments.

Le Corps fort et fragile.

 

Interrogeant la photographie en tant qu’objet, je crée des « tableaux » où de la cendre est incrustée avec de la résine au tirage final avec dans les cendres un texte du modèle (petit supplément d’âme)

Human Dolls

Human Dolls

En savoir plus...

La femme avenir de l’homme ?

Le «combat» féministe est-il encore de mise ?

En 1950, les femmes employées à temps complet percevaient en moyenne les deux tiers des salaires masculins, en 2003, elles ont dépassé les 80 %.

Le processus s’est effectué essentiellement en une vingtaine d’années (de 1972 à 1993), et il est bloqué depuis le milieu des années 90.

L’ampleur de l’écart reste considérable : faudra-t-il encore attendre 50 ans pour atteindre une réelle parité ?

Les femmes demeurent à l’écart des postes de responsabilité les mieux rémunérés, souvent employées pour les qualités qu’on leur reconnaît comme  » naturelles  » (les relations sociales, la communication, etc.).

Alors oui Femmes je vous aime, je tâcherais de ne pas vous cantonner à des rôles préétablis, de ne pas vous enfermer dans une boîte.

Je suis féministe, macho parfois mais je me soigne.

Anna-Eva mon modèle, ma « muse » merci pour ta confiance et ton investissement.

Une boîte a été construite spécialement pour cette série.

Merci à Audrey Denomme pour ses maquillage